Qui veut tuer le «Père Fouettard» ?

      Aucun commentaire sur Qui veut tuer le «Père Fouettard» ?

Sur le cul. Je tombe vraiment des nues, avec cette nouvelle pour le moins étonnante : l’ONU se penche sur le cas du « père Fouettard » (Zwarte Piet, en néerlandais), le fidèle compagnon de Saint-Nicolas. Et ben là… Pour les lecteurs qui ne connaissent ni Saint-Nicolas, ni le « père fouettard », il s’agit d’une fête belgo-néerlandaise pour les petits, qui inspira la naissance du Père Noël (bien que celui-ci soit également fêté en Belgique et aux Pays-Bas), avec le petit détail qui tue : le père Fouettard a le teint « basané ». Cette tradition se retrouve également dans le nord de la France.A l’aube de mes soixante automnes, je n’en reviens pas. Mais pourquoi, une organisation mondiale comme l’ONU (Organisation des Nations unies) se penche sur ce concept d’une fête enfantine. A quels titres des personnes « dites » intelligentes, intellectuellement parlant peuvent perdre leur temps à ce qui n’est pas un problème. Certes, le Grand Saint (comme on l’appelle) est de couleur blanche. Certes, son fidèle assistant à l’apparence plus bronzée que lui. Et alors, même si d’aucuns estiment que la « bonté » est représentée par Saint-Nicolas, qui offre des cadeaux aux tous petits, même si le « père Fouettard » fait peur à ces mêmes petites filles et garçons, cela ne représente rien d’autre que la « carotte et le bâton », la vie quoi.

En reprenant la définition de Wikipédia, nous trouvons :  La Saint-Nicolas est une fête traditionnelle dans plusieurs pays européens du Nord et de l’Est, mettant en scène Saint Nicolas qui donna naissance au personnage du Père Noël. Encore présent sous la forme de Saint Nicolas dans le nord et le nord-est de la France et en Belgique «où il distribue des cadeaux à tous les enfants sages, la nuit du 5 au 6 décembre». Tout est dit. Si vous êtes sages, vous recevez des cadeaux du Grand Saint, à l’inverse si vous ne l’êtes pas, alors attention le « père Fouettard » vous fera la leçon…

On aurait pu, au début du XXe siècle, affubler l’assistant d’un masque de dragon, par exemple, cela aurait sans doute eu les mêmes effets. Mais où les instances bien pensantes de l’ONU se trompent, c’est qu’en fait si Zwarte Piet est de couleur noir, ce n’est certes pas pour considérer cette couleur de peau comme des personnes inférieures, mais tout simplement (selon la légende) parce que le père Fouettard descend le premier dans les cheminées, afin que le grand Saint ne se salisse pas. Voilà! Alors, qu’on arrête avec ces considérations politiquement correctes. N’y aurait-il pas, des problèmes plus importants dans le monde pour justifier tous ces fonctionnaires de l’ONU ? Alors, Mesdames et Messieurs, occupez-vous d’autre chose, le travail ne manque pas, et laissez nos petites têtes blondes avoir -elles- encore des rêves !

Pour me suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *