Familial

Comme son nom l’indique, la médiation familiale a pour cadre la famille. Elle a pour objectif de résoudre ou de prévenir tout conflit pouvant y survenir. On limite, hélas, trop souvent la médiation familiale aux situations de séparations ou de divorces. Loin d’être cantonnée à ces seules situations, elle est également indiquée dans tous les problèmes relationnels impliquant n’importe quels membres de la famille: parents, beaux-parents, enfants, (demi-)frère ou sœur, grands-parents, … et dans toutes les situations conflictuelles: conflits (inter) générationnels, place, rôle et statut dans le cadre de familles recomposées, placement d’un senior en maison de repos, héritages dans le cadre de successions, … Son objectif est d’aboutir à une solution qui convienne à l’ensemble des parties.

Le coût:

Il n’existe pas de barème fixe. Le coût d’une médiation est fonction des tarifs appliqués par le médiateur et de la durée de celle-ci. Elle est, dans tout les cas, moins onéreuse et moins longue qu’une démarche en justice. Elle est aussi beaucoup plus libre. En effet, les rendez-vous sont fixés de commun accord avec les parties et celles-ci peuvent interrompre le processus à tout moment.

Le cadre légal:

La médiation familiale bénéficie d’une reconnaissance officielle dans le cadre de l’agrémentation. En effet, les accords conclus chez un médiateur familial agréé peuvent être homologués par un juge et obtenir ainsi directement valeur de jugement.

Contacts:

  • Liste des mĂ©diateurs familiaux agrĂ©Ă©s: www.juridat.be
  • Association pour la mĂ©diation familiale: www.amf.be